Adapter son code html aux différents navigateurs internet

adapter-son-code-html-aux-differents-navigateurs-internet.jpg

Avec l’évolution de la technologie et des appareils de communication, ainsi que des codes de développement, notamment du code html et XHTML… il est désormais possible de surfer sur le web grâce à un appareil connecté et grâce à des navigateurs spécialement conçus pour ces appareils. Mais cette navigation n’est pas toujours facile. En effet, certains sites web sont mal adaptés aux navigateurs utilisés sur les Smartphones et sur les tablettes tactiles, d’autres encore ne sont pas du tout supportés par ces navigateurs mobiles. Sur PC, certains sites web ne sont même pas compatibles aux navigateurs récents. Un site web digne de ce nom se doit pourtant d’être compatible avec tous les navigateurs.

Avoir un site compatible avec tous les navigateurs

navigateurs.jpg

Il est tout à fait possible de gérer la compatibilité d’un site avec tous les navigateurs en utilisant des « commentaires conditionnels ».Bien que la plupart des sites, voire presque tous les sites, fonctionnent tous de la même manière, notamment grâce à une structure éditée avec le code HTML et une mise en forme CSS. L’opération se fait généralement en trois étapes :
La première étape consiste à mettre en place une structure utilisant le code HTML ou XHTML neutre, sans styles, scripts ni mise en page particulière.
Dans la deuxième étape, il s’agira de mettre en place une mise en page supportée par l’ensemble des navigateurs.
La dernière étape consiste à adapter le produit aux anciens navigateurs en utilisant des commentaires inconditionnels.

Insérer les commentaires dans le code html

code-html.jpg

Microsoft a développé une syntaxe particulière pour permettre aux développeurs d’insérer des commentaires dans le code html. Insérer les commentaires dans le code html sert, généralement à gérer la compatibilité d’un site avec Internet Explorer. L’opération est relativement simple car il suffira d’insérer la mention « HTML» entre les deux symboles qui marquent le début et la fin d’un commentaire. Il s’agit bien plus d’insérer le code HTML aux commentaires plutôt que l’inverse.